Chercher  Home
Fondation Trésor Utrecht

vorige
nummer volgende 
nummer

numéro 25, juin 2008 (extrait)

Contenu
inhoudsopgave

Vanessa Siaudeau, une étudiante de France

Kévin Pineau et Charlotte Briand

Des nouvelles de Trésor

Vanessa Siaudeau
Depuis quelque temps, Vanessa Siaudeau fait un stage à l'Association Trésor dans le cadre d'une mission d'éducation à l'environnement. Ce stage de trois mois fait partie de son cursus universitaire: Master Médiation des Connaissances Environnementales à l'Université de Versailles. Elle est chargée de composer un livret pédagogique afin d'accompagner les visiteurs au cours de leur balade sur le sentier botanique.

Les amphibiens

La mare aux amphibiens
photo Vanessa Siaudeau

Au mois de mai, l'équipe de la réserve est descendue quelques jours dans les savanes. A cette occasion nous avons visité aussi la mare aux amphibiens découverte lors des recherches botaniques de Renske Ek en 2006. Nous en avons profité pour tracer un layon permettant de rejoindre ce point rapidement et en sécurité afin d'en assurer les inventaires faunistiques.


Leptodactylus fuscus

Hyla punctata
photos Kévin Pineau
Dans les savanes nous avons découvert une espèce d'amphibien nouvelle pour la réserve: Leptodactylus fuscus. Cette espèce est communément observée dans les savanes du littoral guyanais.

Dans la première savane, nous avons observé également une Hyla punctata.

Suivi ornithologique
Nous vous avons déjà parlé en "Trésor Nieuws" du suivi ornithologique lancé il y a un an.
Le principal objectif de l'étude est d'appréhender la dynamique des populations d'oiseaux forestiers du sous-bois: taux de survie, saisons de reproduction et fécondité, taux de fidélité aux sites, mouvements d'oiseaux inter saisonniers et inter annuels, variations de densité. Cette étude doit nous permettre également de comprendre comment s'organisent ces populations en fonction des saisons et en fonction des années.

Pipra erythrocephala, Manakin à tête d'or

Hylocharis sapphirina, Saphir à gorge rousse
photos Kévin Pineau
L'état des connaissances sur les oiseaux forestiers en Guyane ne nous permet pas de répondre à ces questions, en effet la majeure partie des travaux ornithologiques sont relativement ponctuels dans le temps ou alors sur des espèces très particulières, et non sur la globalité du peuplement des oiseaux communs du sous-bois.
L'acquisition de ces données doit permettre d'apporter des éléments concrets pouvant aider le gestionnaire de la réserve dans le choix et la programmation de ses opérations de gestion.
Après un an de recherche, 640 oiseaux ont été capturés, appartenant à 56 espèces différentes. Presque 34% des individus bagués s'est retrouvé une deuxième fois dans les filets.

Rallye nature
Dans le cadre de la fête de la nature 2008 (manifestation nationale, 24-25 mai), nous avons organisé un rallye sur le sentier botanique.


Un membre de chaque équipe prend un fruit d'arbre du sac de
Charlotte Briand, notre garde forestière, pour deviner quel est
l'animal de leur équipe.


On a groupé les douze participants en trois équipes. Chaque équipe fut chargée de s'imaginer d'être un animal, un chauve-souris, un toucan, un singe hurleur. Les animaux étaient supposés d'avoir oublié leur mode de vie, nourriture, ennemis, etc. Il fallait deviner quelle espèce se cachait derrière les jeux, énigmes, casse-têtes et autres indices. Les participants étaient ravis de cette balade un peu originale.

Le but du jeu est évidemment la découverte de l'interaction entre la forêt et les animaux qui y vivent, et l'intérêt de la conservation et protection de la forêt.




inhoudsopgave

Gijs van Tol

Plan de gestion Trésor

Un pas important pour la protection de la réserve
La réserve Trésor est la première réserve en Guyane-française disposant d'un plan de gestion sérieux sur la période 2007 - 2011. Le plan a été rédigé par une équipe d'experts sous la direction de Kévin Pineau. Le plan est basé sur une multitude de rapports, cartes et autres données. Il faut mentionner expressément un de ces rapports: le RAPPAM (Rapid Assessment and Prioritization of Protected Area Management) rédigé par Elizabeth Fontein en 2007, dans le cadre du Master de l'Université d'Utrecht.

Le plan de gestion comme moyen d'une gestion effective et efficiente
Mondialement la superficie des zones protégées a augmenté considérablement lors des dix dernières années. Petit à petit, l'objectif de désigner au moins 10% de tous les écosystèmes importants comme réserve naturelle, commence à prendre forme. Mais... organiser un statut protégé pour une zone n'est qu'un premier pas sur le chemin de la conservation.


La crique Favard
Un des pas suivants, le plus important, est la rédaction (et l'exécution) d'un plan de gestion pour la zone protégée. Un tel plan de gestion fournit une description de la zone et des menaces les plus importantes et indique les mesures nécessaires pour assurer une protection effective.

Malheureusement, beaucoup de régions protégées n'ont pas encore de plan de gestion. Cela signifie trop souvent qu'on contrôle peu la coupe et la chasse illégales, qu'on ne stimule guère l'engagement de la population locale, et qu'on ne réalise pas d'études pour améliorer les connaissances de la zone. Avec ce plan de gestion, la réserve Trésor prend, une fois de plus, l'initiative.

Le contenu du plan
Le plan de gestion inclut d'abord une description de la réserve et des environs; les listes des espèces de faune et flore observées sont intégrées à cette description. Surtout les listes des plantes, des oiseaux et des mammifères sont vraiment impressionnantes et incluent aussi quelques espèces rares. Cela souligne une fois de plus l'intérêt de la zone.

Ensuite, le plan de gestion contient une évaluation des données de la partie descriptive et une analyse des menaces les plus importantes. Ensemble avec les objectifs à long terme établis pour la réserve Trésor, c'est la base de la dernière et la plus importante partie du plan de gestion, c'est-à-dire l'intégration des objectifs à long terme au plan d'action concret pour la période 2007 - 2011. Ce plan d'action comprend e. a. les opérations suivantes:

La conservation du patrimoine naturel
Ceci signifie concrètement le balisage des limites de la réserve et la surveillance de la chasse illégale et d'autres opérations indésirables. Une autre question prioritaire est le statut officiel de la réserve et les délibérations y ayant trait avec les autorités et partenaires des réserves environnantes.


Vue aérienne de la savane
L'amélioration des connaissances
Le plus important est la réalisation de divers inventaires; ceux-ci fournissent les données de base pour une protection efficiente et effective de la zone. On a p. ex. peu de connaissances des chauves-souris, des insectes et des poissons présents dans la zone.

La communication et la sensibilisation
L'information et l'éducation sont d'une importance cruciale pour soutenir la protection de la réserve Trésor (et environs). Ainsi le financement futur des opérations est aussi stimulé indirectement. Des opérations importantes sont les visites guidées, la conception d'un livret d'accompagnement pour le sentier botanique, et l'entretien du carbet et du sentier botanique. L'éducation des enfants et la création d'outils éducatifs reçoivent une attention spéciale. La reconstruction du carbet joue un rôle primordial dans toutes ces opérations. Aussi la divulgation des résultats des études fait partie de la stratégie de communication.

Les moyens humains et matériels de la gestion
Des employés compétents et fidèles sont essentiels pour toutes les affaires administratives, comme la coordination des opérations, la rédaction des rapports et des comptes-rendus et la gestion financière.

Et dans cinq ans...
Le plan de gestion et le plan d'action donnent une orientation claire aux opérations des cinq années à venir. Pendant ce temps des succès seront sûrement remportés: un accroissement modeste de la population des grands mammifères comme le tapir, de plus amples connaissances de la biodiversité et de la dynamique de ce petit bout unique de forêt tropicale humide, un grand engagement de la population locale et un intérêt chaleureux des donateurs. Mais il y aura évidemment aussi des contretemps. Le plan de gestion sera fondamental pour une évaluation de la gestion des dernières années: ce qui a bien fonctionné, ce qui est susceptible d'amélioration, et comment s'y attaquer. Mais alors on est déjà au plan de gestion 2012 - 1216! inhoudsopgave

Frans Maas Geesteranus, trésorier de la Fondation Trésor

La situation financière 2007

Les principaux postes des comptes annuels 2007
En 2007, la Fondation Trésor et l'Association Trésor ont, toutes les deux, préparé beaucoup de projets et d'activités, qui vont être réalisés à présent en 2008. D'abord le carbet d'accueil. Le plan est prêt, le permis de construire a été accordé. Malheureusement la construction prend de nouveau du retard. Le financement provient de la somme versée par l'assurance (environ € 34.000) et d'une donation de € 10.000 du Conservatoire du Littoral en Guyane française. Une exposition permanente en plein air, tout à fait résistante aux conditions tropicales, de " mâts totémiques " expliquant les écosystèmes de la forêt tropicale, a été réalisée et sera montée le long du sentier en 2008. Les frais ont été faits en 2007 et s'élèvent à € 8.500.

La Banque Triodos
Depuis la création de la Fondation en 1996, c'était la Banque C&E qui était notre banque " de famille ". En 2007 cependant, C&E a fusionné avec Van Lanschot Banquiers. Depuis lors la synergie entre les deux institutions est devenue moins claire.

En octobre 2007, la Fondation a changé d'établissement bancaire. La nouvelle banque est la Banque Triodos, connue de beaucoup par ses investissements dans des projets écologiquement raisonnables. L'ensemble des transactions financières a été transféré à la Banque Triodos. C'est l'Université d'Utrecht qui, à nouveau, s'est portée garante pour le nouveau prêt.

Notre compte chez Postbank sera continué encore pendant 2008, étant donné qu'on y reçoit toujours des donations. Fin 2008 ce compte aussi sera suspendu.

Donations

En 2007, la Fondation a pu se féliciter une fois de plus en constatant que le nombre de donateurs de mètres carrés ne cesse d'augmenter, néanmoins la somme totale de € 24.000 est presque égale à celle de 2006.

En plus, un particulier a adopté 10.000 m² et elle a fait une donation égale à un amortissement de 10% du prêt bancaire. En tout, elle a soutenu Trésor avec un montant de € 30.000.

Le WWF-Pays-Bas a soutenu la Fondation avec € 42.000 afin de payer les salaires des deux gardes forestiers et de couvrir le remboursement de frais du conservateur.

Un montant de € 5.000 de ce soutien a été réservé pour l'aménagement du nouveau carbet en 2008.

Le fournisseur d'énergie verte Greenchoice a fait une donation unique de € 25.000, également pour les salaires des gardes forestiers. Cette somme a été réservée pour être utilisée en 2008.

Pour 2007, les revenus totaux, y inclus quelques sommes plus petites, reviennent à € 125.123.

Sommes réservées
En plus des dépenses, trois sommes importantes ont été réservées dans le compte d'exploitation 2007 pour 2008. Vous trouverez ces sommes dans le diagramme.

Le total des dépenses revient à € 147.358.
Le résultat revient à une perte de € 22.235.

____________
*KPMG a approuvé entretemps les chiffres annuels 2007.
Le rapport correspondant est disponible et paraîtra sous peu sur notre site Internet.

inhoudsopgave

Interview par Aart de Lang

Des donateurs de la première heure font une importante donation


Marja et Tiede Jan Bijlsma: "Nous voulons donner
l'exemple à nos enfants et à nos petits-enfants"
Quand à la fin du mois de mai Tiede Jan et Marja Bijlsma de Wageningen allaient donner une fête et leurs amis leur voulaient faire un cadeau, ils eurent une idée magnifique: mettez l'argent que vous voulez dépenser pour le cadeau dans une enveloppe et déposez-la à l'arrivée dans une grande enveloppe. L'argent récolté sera destiné à une bonne cause.

Il y avait plusieurs options, mais Tiede Jan et Marja ont choisi la protection des forêts tropicales humides. Ils sont convaincus que beaucoup de gouttes d'eau dans la mer ont vraiment de l'effet. Et cela ils le veulent propager. Et puisqu'ils sont dès le début en 1996 des donateurs de la Fondation Trésor, tout l'argent était destiné à cette cause-là. La somme coquette de € 1250 est atteint. Et pour le faire encore mieux, Tiede et Marja ont doublé la somme, de manière que pas moins de € 2500 ait été transféré à la Fondation Trésor. Qu'est-ce qui pousse les gens à prendre une telle initiative ? Pour savoir cela je suis allé prendre une tasse de café, ce vendredi, 16 mai, chez Tiede Jan et Marja dans leur maison au Wageningse Berg.

Pourquoi tant d'enthousiasme pour la Fondation Trésor ?
Marja (qui a fait de l'italien à l'Université d'Utrecht): Dans le temps, je pense que c'était en 1996, c'est le journal des diplômés de l'Université qui m'a signalé votre initiative et j'étais tout de suite enchantée. D'emblée nous sommes devenus donateurs.

Tiede Jan (qui a fait des études de médecine à Amsterdam): J'étais très impressionné par la célébration de l'anniversaire de 10 ans au Zoo Burgers à Arnhem. L'enthousiasme des gens, le fait que tout le travail de la Fondation est fait par des bénévoles, la certitude que l'argent ne disparaît pas dans les poches, j'en étais satisfait. Et évidemment le fait que l'Université est concerné par votre initiative et la soutient activement joue aussi un rôle. Cela inspire confiance. Et bien sûr les recherches scientifiques que l'Université d'Utrecht fait dans la région, cela me plaît beaucoup.

Marja: nous versions déjà chaque année une somme pour un nombre de mètres carrés, mais après cette fête nous sommes devenus vraiment actifs en donnant des certificats cadeaux, on ne sait plus quoi offrir actuellement, n'est-ce pas ? C'est-à-dire à nos enfants, petits-enfants et amis. Et récemment j'ai lu dans Trésor Nieuws qu'une de mes amies, à qui nous avions offert des mètres carrés, a fait à son tour une donation. Une jolie suite!

Tiede Jan: C'est tellement important qu'il reste quelque chose de cette forêt tropicale humide. Que tout ne soit pas coupé et brûlé et transformé en plantations. Que la flore et la faune soient conservées autant que possible, sans parler de l'importance de la forêt tropicale humide pour le CO2. J'ai lu il y a peu sur votre site Internet que la forêt de Trésor fixe par an 700 - 4400 kg de carbone par hectare et que c'est possible maintenant de compenser sa part des émissions de carbone liées à un voyage en avion, en contribuant une somme à l'expansion et la gestion de la réserve Trésor. Je le trouve une initiative magnifique et j'y participerai sûrement.

Et alors je n'ai pas encore parlé de la conservation des plantes médicinales qui, peut-être, pourront nous aider encore à vaincre des maladies. En bref, à cet égard, nous voulons donner l'exemple à nos enfants et à nos petits-enfants.
Je remercie Tiede Jan et Marja encore une fois pour leur don formidable à notre projet. Nous allons l'employer certainement à continuer nos activités dans la région Trésor, comme l'aménagement du carbet neuf, l'organisation d'excursions pour des classes scolaires à notre réserve et en facilitant de l'éducation à la nature.

Offrez aussi un certificat cadeau
Le phénomène des certificats cadeaux, oł les donateurs offrent à quelqu'un un mètre carré de forêt primaire, est de plus en plus connu et gagne en popularité. Celui qui reçoit le cadeau reçoit de la Fondation un certificat officiel avec son nom dessus. C'est quand même plus original que la bouteille de vin, le bouquet de fleurs ou le chèque-livre.

Sur notre site Internet www.tresorrainforest.org vous trouverez sous Finances tous les détails sur les certificats-cadeaux et sur la compensation carbone des voyages en avion.

inhoudsopgave

Pita Verweij

De bonnes nouvelles depuis l'Université d'Utrecht.

Des scientifiques compensent les émissions de carbone en appuyant Trésor
Le groupe -Natuurwetenschap en Samenleving- (NW&S - Sciences Naturelles et Société-) de l'Université d'Utrecht a décidé de compenser les émissions de carbone liées au transport aérien, en investissant dans la protection de forêts dans la région Trésor. Des citoyens individuels faisaient déjà usage du mécanisme de compensation carbone comme décrit sur le site Internet de Trésor. NW&S est la première institution qui participe. Il s'agit au premier abord des voyages en avion des collaborateurs de NW&S en 2007.

NW&S, qu'est-ce que c'est?
NW&S fut créé il y a 20 ans par les facultés d'alors de chimie, biologie, physique et astronomie. Le groupe fait partie de la faculté des sciences. Actuellement le groupe est composé de 42 collaborateurs. L'enseignement et les recherches scientifiques se concentrent sur la façon dont la science et la technologie puissent contribuer à un développement durable de la société. Le groupe fait des recherches sur la demande d'énergie et matériaux, l'offre d'énergie, la gestion de risques écologiques et l'usage des terres & la biodiversité. Les émissions liées aux voyages en avion reviennent à 4,2 tonnes de carbone par collaborateur. En tout il s'agit d'une quantité de 160 tonnes de carbone qui sera compensée en investissant dans la protection des forêts de Trésor, à un prix d'un peu plus de € 2300.

inhoudsopgave

Colophone

Trésor nieuws
Trésor Nieuws est le bulletin d'information de la Fondation Trésor.
Trésor Nieuws paraît 4 fois par an.
La version imprimée (en néerlandais) est envoyée gratuitement aux donateurs de la Fondation Trésor.

Rédaction
Vijko P. A. Lukkien et Eric Augusteijn

Adresse de la rédaction
Vijko P.A. Lukkien

Boîte postale
Téléphone
Fax
Adresse électronique

N°. de compte en banque   
80084, 3508 TB Utrecht, Hollande
+ 31 30 253 74 36
+ 31 30 251 83 66
bio.tresor@uu.nl
78.47.36.618 au nom de Fondation Trésor, Utrecht
IBAN: NL44 TRIO 0784736618
BIC: TRIONL2U -Triodos Bank, Zeist NL
Si vous payez sur Internet, veuillez mentionner votre nom et adresse.


Sur l'adresse cité ci-dessus vous pouvez aussi demander des mètres carrés d'adoption et des certificats cadeaux.
En cas de déménagement, veuillez notifier le changement d'adresse à la même adresse.

Website
http://www.tresorrainforest.org
Webmaster: Eric Augusteijn, eric.aug@bigfoot.com

K.v.K.
41187239






Sitemap | Auteurs | Gestionnaire du site internet | ©2008 Fondation Trésor